Un dimanche d'élection

Publié le par Gromitflash

Oh quelle journée interressante que cette journée d'élection.

Les élections municipales, c'est toujours quelque chose de bizarre dans ma ville.
On arrive en sachant ce que l'on va voter, on vote, le président du bureau de vote garde votre carte d'identité ... ah ben pas cette fois.

Oui cet fois le président avait changé, c'est Christiane qui m'a harponné et dépouillé de ma carte.

Résultat, ce soir je suis allé dépouiller une urne sans défense.

Soyons beau joueur.

Le PS a fait un raz de marée sur la plupart des villes, les arrondissements UMP tremblent pour beaucoup, la gauche a été réélu dans le 3e ... qu'est-ce qui ne va pas ?

Et bien Léonor. Erf Aidenbaum m'a cassé un plan drague -_-.
Oui plan en deux étapes :
1) Approche initiale.
2) Approche le dimanche suivant avec demande de numéro.
3) Conclusion.

Et bien raté. Mince, Aidebaum a fait 55% et donc c'est loupé.
J'ai plus qu'à espérer la recroiser.

Sinon soirée de victoire comme d'habitude.
On a ouvert le champagne, la vodka quand on a plus eu de champagne, le coca quand on a plus eu de vodka. Soirée classique à regarder la 2 et la 3 (seules fois de l'année où on passe dessus) pour regarder la débacle de la droite et ce soir surtout leur mauvaise foie.
"Ah mais ces élections sont locales, on ne peut rien en tirer, cela n'a rien à voir avec notre politique à l'échelle du pays ..." A d'autre hey, crétins.
Championnes de la soirée ex-aequo : De Sarnez et Lagarde avec leur pédance et leurs airs hautain. Ca se la pète mais ça fait juste 12% ? Et ben c'est ce qu'on appelle la langue de bois.

Demain boulot, rien de neuf avant quelques temps je le crains.
Désolé de vous laisser sur votre faim lecteurs.

Publié dans Vie d'Etudiant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kutchy 10/03/2008 20:07

C'est un scrutin local pas national; casse toi pauvre con

mwahahahahaha