Week-End de la mort qui tue (suite et fin).

Publié le par Gromitflash

Je vous avait quitté pour aller manger un morceau avec ma soeur, quelques verres, une journée et deux films plus tard voilà la fin de l'histoire.

La conférence sur l'IVG s'est donc finie par une standing ovation et c'est là qu'ont commencé les problèmes : le début de l'Assemblée Générale. La première chose que je peux dire c'est que l'ancien bureau s'est pris des coups, que les mots ont volé, souvent plus hauts que les autres, et que la soirée de certain en a été gaché.

A 19h, après de nombreuses péripétie (et un débat sur un changement de statut de l'association assez houleux) nous étions prêts, en bas de l'hôtel et en tenue de Gala. Le bus est arrivé, emportant les premiers invités et comme il y en avait pour 20 minutes et qu'il y avait des faluchards .... ça a chanté. Des choses de plus ou moins bon goût (une chanson sur les myopathes très drôle !). Nous avons débarqué dans la salle des fêtes avec un sourire coupable.

La soirée a débuté par l'apéritif (une coupe de champagne par personne et rien à manger ... ouais hein, je sais que le lecteur me comprend !). Des films, attendre que tout le monde arrive, commenter les tenues ; la routine maintenant. Ensuite nous sommes passés à table et comme toujours nous avons chanté avant de manger (on ne chante pas la bouche pleine). Il a dû s'écouler 45 minutes entre le moment où les entrées ont été servies et celui où tout le monde a put manger.
Dans un repas de gala on ne reste pas sagement à sa place pendant en attendant les plats (surtout vu la vitesse de service pour 380 personnes). Donc j'ai bougé, j'ai été trinquer avec un peu tout le monde, participer aux concours de chanson, photographier le cul du Jesus de Lille catho et quelques autres dossiers au passage.
Et puis après on a bu, on a beaucoup parlés ... et on a dansé. La soirée s'est finie sur le coup de 4h du mat'.

Et le lendemain bien sûr : réveils à 7h.
La présidente de l'International Midwives Congress est venue nous faire un topo sur l'organisation des sage-femmes à l'échelle mondiale et sur l'ambiance de leur congrès à elle. La France y est entrée pour la première fois cette année et nous sommes conviés au prochain congrès qui se tiendra en Juillet prochain ... en Afrique du Sud.
Tentant ! Très très tentant !

L'assemblée générale s'est réouverte sur le coup de 11h, j'ai filé prendre mon train pour 12h30 et j'étais chez moi à écrire le début de l'article à 14h.

Un long week-end très rempli, chronométré ... Maintenant je me sens vide.
Je veux y retourner.

Publié dans Vie d'Etudiant

Commenter cet article