Les raisons qui font aimer le froid. (Vacance 1)

Publié le par Gromitflash

Les vacances sont là, cela explique l'heure tardive à laquelle j'écris. Pour ceux qui ont la flemme, il est quasiment une heure du matin.

J'ai fini mon stage avec un bon commentaire. En pliant ma blouse j'ai commencé à sentir que j'étais en vacance. Méthodiquement j'ai déposé ma feuille de stage dans le classeur indiqué, j'ai mis ma blouse sale dans le panier à linge sale et j'ai récupéré une blouse propre sous blister stéril dans l'armoir après avoir vérifié mon nom. Palyndrome !

J'ai ensuite dit bonjour-au revoir à mes formatrices qui étaient là, elles m'ont souhaité de bonne vacances et je suis ressorti la tête haute avec du Sigh inondant mes oreilles de leur musique post-apocalyptique.

J'ai volé quelques sourires aux gens, assis dans ma rame de la ligne 4, et je suis rentré chez moi. J'ai mangé simplement, j'ai réallumé mon ordinateur et j'ai commencé à regarder des animes.

J'ai ensuite quitté mon domicile pour passer la soirée en bonne compagnie, Floriant est sympa : il m'a fait des steak ! On a discuté de choses et d'autres (divers projet créatifs, des mangas, des films ...) et Stan m'a choqué : il n'a pas vu Brazil. Honte sur lui.

Je suis rentré tranquillement dans le froid.

J'aime le froid, la fraicheur des nuits parisiennes au mois d'Août quant la fraicheur de la journée retombe. Avoir froid stimule tous les nerfs sensitifs, c'est un des rares moments où je sens l'ensemble de mon corps accordé. Je me sens vivant quand j'ai froid.

J'ai dépassé le nouveau "truc" au coin du passage Vendôme ... c'est marqué restaurant mais la porte est rarement ouvertes avant 22h et il n'y a du monde que la nuit. Est-ce un bordel, un casino déguisé ou juste un insomniaque qui a décidé d'ouvrir un restaurant plein de chinois ? Je ne sais pas encore mais je finirai par trouver. On fini toujours par trouver.

Je crois que j'ai fini. D'autres choses à venir.

Publié dans Général

Commenter cet article

Mel 11/08/2009 23:16

* Ya pas que le froid, les nuits c'est mieux de toute façon.
* Décidément, encore des chinois mêlés à un mystère.
* Et bonnes vacances !