Les potes de Fac

Au vu du temps que je passe à parler de la Fac, il faut bien que je parle d'eux maintenant. C'est à dire que quelq'un qui lirait par extraordinaire mon blog  doit être perdu dans la kyrielle de nom que je cite chaque jour dans mes billets.

Bref pour commencer, je vais parler de Maxime. Maxime est une des premières personnes à qui j'ai adressé la parole dans ce monde de fou qu'est la P1. Surnommé "barbu" pour sa barbe qu'il arbore périodiquement. L'année dernière il était dans une chambre de bonne minuscule vers Place Clichy, cette année il a un studio. La proximité des puces lui permet de s'approvisionner en 33 tours rares.
C'est un fan inconditionnel de musique des années 50-60-70 : les Beattles, Pink Floyd et d'autres n'ont pas de secrets pour lui. Il donne parfois l'impression de révasser et d'être dans son monde et il aime bien y attirer les autres ! C'est un gars sympa sur qui on peut compter.
Dernièrement Maxime nous a présenté à plein de bizuth. Oui c'est euh les petits nouveaux (en parti). Ya aussi d'autre que je connais parce qu'ils étaient à Medisup avec moi. Hum mystère mystère ?
A noter que depuis peu il sort avec Céline ....

Ensuite, la deuxième personne avec qui j'ai parlé : Selim. Selim a deux défauts qui le rendent génial : il a des délires parfois étrange (oui c'est moi qui dit ça) et il ne tient pas l'alcool. A mon anniversaire de 19 ans, cette combinaison a aboutit à la théorie de MvR (Mudkipz vs Ragondin) selon laquelle les ragondins sont la source des maux de la planète et ont des agents placés à chaque endroit important de la société. Il est devenu un de mes potes les plus proches de l'esprit Noblemeuh ce qui n'est pas facile au premier abord.
Je lui ai cassé un coup en début d'année 2007 mais bon je sais qu'il finira par me pardonner.
Sinon c'est quelq'un d'intelligent et à l'esprit vif : les journées passées en sa compagnie sont un plaisir réel !
Depuis cette année, il bosse dur, dur. On le voit parfois en cours les jours de beaux temps où une inspiration divine lui commande de venir mettre le dawa avec nous.

Mandy est une amie de Selim, ils se sont rencontrés au lycée. Mandy a une propension à casser les autres qui est phénoménale. Il faut le savoir mais elle n'est pas sérieuse (c'est qu'à force on finirait par le prendre mal ^^). Studieuse et de gentille, elle a également l'esprit très vif et les rares délires que nous avons partagé m'ont laissé un excellent souvenir !
Je crois qu'elle me prend un peu pour un fou ... et elle refuse à vie que je lui fasse écouter le contenu de mon Ipod. Il faut dire que j'ai commencé avec Delirium Cordia .... oui bon ça se comprend !

Sandrine est une jeune femme assez discrète : il faut aller vers elle pour mieu la connaitre. Rousse, yeux verts, elle est ... Portuguaise. Oui ça m'a fait un choc aussi ^^, c'est pas vraiment la représentation habituelle qu'on en a. Elle est très gentille, et drole. Parfois on sent qu'elle a un peu de mal dans le lacher prise ... disons qu'elle est plus réservée que la moyenne !
Il me faut lui en expliquer parfois des choses ;). Elle n'a pas la rapidité de compréhension des autres mais le compense largement par ses qualités relationnelles. Il faut dire qu'elle part avec un petit désavantage : elle a fait une partie de sa scolarité au Portugal et donc l'année dernière il lui manquait un peu de vocabulaire français.
J'ai appris qu'elle avait auparavent été malade et hospitalisée à Vianno de Castello ... qui est ma ville préférée au portugal. J'en garde d'excellent souvenirs de vacance, notament à cause d'une journée de 1992 qui est restée entiérement ancrée dans ma mémoire mais ça j'y reviendrai surement dans les pages autobiographiques (encore un futur bordel :D). Nos relations évoluerons sans doute, nous sommes par la force du hasard dans la même prépas. Je la connais plus que les précédents parce que je rentre parfois avec elle : elle habite à Réaumur et c'est près de chez moi.
Depuis le Jeudi Noir, elle ne m'adresse plus la parole. C'est la vie.

Dans mon groupe de pote de rang 1, viens ensuite la dernière mais non la moindre : Mélanie. A force de rentrer avec elle, alors que je la connais depuis moins longtemps que les autres en fait, j'ai fini par tisser des liens étranges avec elle.
Premier fait marquant, c'est la première fois que j'ai une ... amie ? oui amie en fait ... qui soit stable psychologiquement. Si je prend en contre-exemple avec toutes mes autres amies je peux dire ça :
_ Mélanie n'est pas une bourgeoise.
_ Mélanie n'a pas de complexe existentialiste : on ne l'a pas mise au monde pour servir d'utérus.
_ Mélanie est très ouverte sur le monde ... bref elle a compris que j'était un geek à l'humour pervers et elle l'accepte parfaitement. Au moins elle a compris qu'il s'agissait d'humour.
_ Mélanie n'est pas ambigue. Les relations avec elle sont amicales et il n'y a rien d'autre derrière ...
_ Mélanie n'a pas vraiment de complexe chiant (pas de complexe d'infériorité ou de supériorité à la mord moi le noeud) ni de névrose (elle n'est pas nymphomane ou mythomane) et surtout elle n'a pas de relation conflictuelle avec sa famille.
Bref, au regard de la plupart des amies que j'ai eu, Mélanie est une bouffée de normalité ! On a eu plusieurs discussions sur des sujets divers. Des sujets normaux ou plus intimes ... ça se construit sur la durée au final, et au jour le jour. Chaque jour j'en apprend un peu plus sur elle, elle en apprend un peu plus sur moi. C'est assez troublant au final comme relation : c'est la première fois que je vit une relation strictement amicale avec une fille ... ça a beaucoup de bon.
Le seul point noir au final est peut-être son inexpérience dans certains domaines : elle conçoit parfois difficillement les relations libertaires ou chacun peut coucher avec qui il veut ou encore le mode de vie des geeks et geekettes. Ca avance. Quand on voit la place qu'elle prend sur cette page, on voit la place qu'elle prend dans ma vie sociale actuelle.
J'en sais maintenant de plus en plus sur elle. Elle s'ouvre et c'est relativement peu monotone.
Education classique dans une école privée catholique, il lui manque un esprit pervers qui m'a accompagné pendant toute ma scolarité. Elle me trouve donc "bizarre", ça ne l'empèche pas de me parler.

Jérémy, le petit nouveau du groupe. Avec Benjamin et les autres, il est le seul dont je sache en gros quelque chose. Verseau (ça commence bien), geekeux, WoWiste, tout pour plaire. Un humour aux confluences du mien (oui c'est affreux ça aussi), un égocentrisme à ma mesure (pour une fois) et une culture commune qui nous a tout de suite rapprochés.
C'est vrai quoi ! Qui est capable de citer Trichelieu à tire la rigot ? Qui est capable de comprendre quand on cite Trichelieu devant lui ? Qui peut piger que ce que je dis n'est pas une phrase aléatoire mais une citation de Clément le No Life ou de Billal, le chti rappeur du 92 ? Oui il n'y a que lui donc on le choye.
Futur doublant, comme il le dit lui même, Champion comme dit Selim. Oui les deux noms lui vont bien. Au passage, il s'agit d'une des seules personnes de ma connaissance à trouver que la chimie organique est fun : ).
Oui ça fait bizarre ...

En sortant du groupe que nous formons, on trouve les autres.

Kelly, je l'ai rencontré un jour ou un cours était annulé. Kelly est une fille sympa et marrante avec qui j'aime bien parler. Cette année elle est dans les même TDs que moi et dans la même prépa. Cet état de fait nous a un peu rapproché.
Au final, je sais encore assez peu de chose sur elle si ce n'est qu'elle galère à cause des grèves en ce moment. C'est vraiment peu mais je ne tarderais pas à en apprendre plus je pense.

Le couple Alix et Quentin. J'ai rencontré Alix l'année dernière dans ma prépa. C'est une fille un peu bourgeoise aux habitudes et au mode de vie très différent du mien. Elle est folle de shopping et ça tombe bien parce que moi aussi. J'ai eu une période l'année dernière ou je trainais beaucoup avec elle et Myriam (dont je parlerai dans une autre page ^^).
Elle a rencontré Quentin pendant qu'elle vivait une relation tumultueuse avec son ex actuel. Je le sais bien, j'ai vécu l'histoire presque en direct XD. La méthode de garder un pied sur la berge en attendant d'en avoir un sur l'embarcation me déplait fortement mais est très utilisée par les filles. Quentin, contrairement à l'ancien est grand, athlétique et beau. Oui je l'admet, il a de la gueule. Son plus gros défaut est d'être vraiment très protecteur envers Alix.
Je suis parti avec eux à Amsterdam en Juin 2007 (se réferer aux billets correspondant) et depuis .... étrangement nos relations commencent à se réchauffer mais bon c'est pas la joie. Ca reviendra un de ces jours.

Enfin il y a la base : mon premier contact avec la P1, ceux qui sont là depuis le début.

D'abord Clément. Ce que j'aime chez Clément, c'est justement le lacher prise caractéristique de ceux qui ont fait de l'impro pendant longtemps. Ce que j'entend par là c'est qu'il peut partir en vrille sur un délire lancé d'un coup sans prévenir et quand on suit, c'est génial.
C'est ce qu'on appel un grateux pur souche. Il vit avec sa guitar, bosse avec sa guitar sur les genoux et peut passer des soirées complètes à jouer.
Clément, c'est un pote en or. Je le connais depuis 1 an et quelques et pour l'instant on a des tonnes de souvenirs ensemble. Je l'ai hébergé recement alors qu'il était bloqué par les grèves et je ne parle pas des soirées qui ont suivit :D.
Bref, encore une personne que je veux avec moi en 2e année !

Enfin (oui j'arrive à la fin ... je crois), voici Julie. J'ai connu Julie en pré-rentrée (en même temps que Clément). Julie à l'époque s'était à l'époque blessée au pied pendant un voyage en Chine dans les minoritées, même voyage accompli par mes parents 4 mois plus tôt. Bref on a sympathisé presque immédiatement.
Julie est le type de fille qui a un effet étrange sur moi : je suis attiré et repoussé à la fois.
Attiré parce que c'est qu'elle est épanouïe, bien dans sa tête et dans son corps, qu'elle croque la vie à pleine dents et qu'elle vit la nuit. Elle est par exemple tombée il y a peu (je dirais 6 mois) dans la Tecktonik (bon TCK si ça lui fait plaisir).
C'est justement ce qui me repousse. Elle incarne le type de fille que je n'aurais jamais parce qu'elle ne vit pas dans le même monde que moi. C'est dur à accepter mais maintenant que c'est fait ça va.
C'est encore une personne que j'aimerai avoir en 2e année avec moi ....

Et les nouvelles ! Oui il s'agit de filles (pas beaucoup de mecs en medecine) et elle étaient avec moi à Medisup (et dans la salle de concours à Arcueil).

D'abord Mylène. Mylène, brune, yeux verts (je crois) avec un beret et un humour qui fait mouche. Ce qui frappe chez elle, c'est sa capacité de lacher prise qu'on trouve aussi chez Clément.
Esprit anti-conformiste, parole et comportement libéré, plusieurs éléments qui font son charme.
Son esprit ouvert la fait rire à mes blagues pas drole. Là par contre c'est un problème (mineur).
Que dire encore ? Pour l'instant je n'ai rien à ajouter, on verra avec le temps.

Ensuite Claire. Cheveux blond et yeux bleus gris. Vit à St Michel dans une pension et rentre parfois le week-end chez ses parents. Une fille bien qui sait largement faire baisser la pression. Calme, patiente, posée. Une fille gentille qui ne semble pas prise de névrose, qui comprend mes centres d'intérêt (tiens, c'est pas net ça) et que j'ai raccompagné x fois.

A compléter ?
mis à jour le 07/02/2008